Banniere
Menu

Baromètre anéroïde

Pression relative : 1019,3 hPa ou 764,5 mmHg - Pression absolue : 1008,3 hPa

0,0 hPa/1h +0,2 hPa/2h +0,1 hPa/3h -- hPa/12h -- hPa/24h

Tendance : stable

Dernière mise à jour : le 25/07/2017 à 08:45

Apprendre à lire un baromètre

Voilà un outil dont on ne parle jamais et qui est pourtant indispensable !

Le baromètre est vraiment un super outil mais il faut en connaitre le fonctionnement et quelques autres paramètres pour pouvoir en tirer le meilleur parti. Il nous intéresse parce qu'il fonctionne sans énergie (sans source externe comme des piles ou de l'électricité), parce qu'il se trompe rarement, parce qu'il est ancestral mais reste toujours aussi efficace ! Voici comment apprendre à lire un baromètre.

Un baromètre c'est quoi ?

Le baromètre se présente sous la forme d'un boitier composé d'un mécanisme, d'un cadran gradué et d'une aiguille. Cet appareil de mesure utilisé en météorologie et en physique indique la pression atmosphérique. Je vais vous parler du baromètre anéroïde, moins précis que celui à mercure mais plus solide, moins encombrant, moins cher et moins toxique… C'est aussi le plus répandu mais il existe des versions au gaz, au mercure, à l'eau et même électronique.

Le baromètre est-il fiable ?

En fait oui et non… Lorsqu’il monte ou baisse franchement, vous pourrez constater un changement de météo dans les heures à venir : le baromètre annonce une forte tempête, un orage ou un anticyclone. C'est un peu utopique de penser pouvoir prévoir le temps au delà de quelques heures avec seulement un baromètre. Il faut savoir que le baromètre réagit à la seconde près aux mouvements des masses atmosphériques. En effet le vent, surtout en rafale, peut faire varier rapidement la pression ce qui se traduit par un mouvement de l'aiguille sur le cadran. Sur quelques dizaines de minutes ou plusieurs heures, les variations peuvent être marquées en fonction d'événements climatiques puissants comme les orages par exemple. Une dépression, un anticyclone ou un front froid sera indiqué par une tendance nette et évolutive dans un sens ou dans l'autre.


Il fait beau !

Même si certains sont très précis, les baromètres ne sont pas d'une grande fiabilité. En plus de la pression atmosphérique, vous devez au minimum prendre en compte l'environnement géographique, la température et l'hygrométrie. Par contre, si vous connaissez bien la météo locale, le langage des nuages ainsi que le rôle du vent, avec un peu d'habitude vous pourrez prévoir la météo sur 24 heures grâce à votre baromètre.

Interpréter la pression


Cadran du baromètre

L'aiguille réagit à la pression atmosphérique, elle oscille entre 960 et 1060 hectoPascal, la pression atmosphérique moyenne au niveau de la mer est de 1013 hPa. Je ne vais pas entrer dans les détails car il est quasiment impossible d'interpréter correctement le temps qu'il fait juste par la lecture d'un baromètre. Dans les grandes lignes, plus on est bas, plus il fait moche, plus on monte plus il fait beau. Mais attention, au delà de la simple valeur, ce sont les variations de pression qui permettent de prévoir le temps :

- Si la pression est constante, c'est un signe de beau temps.
- Si la pression monte rapidement alors que le temps est variable, il s'agit d'une amélioration passagère.
- Si la pression est forte ce n'est pas pour autant signe de soleil mais de temps calme.

On va rentrer un peu plus dans le détail en s'appuyant sur deux variables simples: " ça monte" et "ça baisse ".

L'aiguille monte


Baromètre haute pression

- Si l’aiguille monte avec un rythme soutenu d'environ +2 hPa par heure mais qu'elle reste inférieure à 1015 hPa, vous pouvez estimer que le centre dépressionnaire s’éloigne. On peut espérer une meilleure météo sur une courte période.
- Si l’aiguille passe franchement les 1015 hPa, c'est souvent signe de beau temps durable de 1 à plusieurs jours.

L'aiguille baisse


Baromètre basse pression

- Si l’aiguille baisse avec un rythme soutenu d'environ -2 hPa par heure alors que l’on est au delà de 1015 hPa (condition anticyclonique) il y a de fortes chances qu'on subisse un orage.
- Si l’aiguille baisse avec un rythme soutenu et passe successivement sous les paliers des 1000 hPa, 990 hPa, voire 980 hPa, rentrez votre salon de jardin, une tempête approche !
- Si l’aiguille est en dessous de 1015 hPa et baisse lentement mais régulièrement, on peut craindre de la pluie pour les prochaines heures.

Synthèse

Comprendre la variable changement de pression en fonction du temps (horaire) :

TendancehPa par heureÉvolution du temps
montée0,25 à 0,5venue d'une haute pression (à long terme)
montée1 à 2moyenne pression (à court terme)
descente0,25 à 0,5venue d'une basse pression (à long terme)
descente1 à 2tempête ; en été, orage.

Astuces

Quelques astuces pour installer et profiter au mieux de votre baromètre :

- choisissez l'emplacement de votre appareil et ne le déplacez plus. Il est sensible et se dérèglera.
- réglez votre baromètre en fonction de votre altitude, la pression diminue d’1 hectopascal tous les 8 mètres.
- tapotez votre baromètre pour voir si l'aiguille bouge, il se peut parfois qu'elle se coince.
- consultez la pression à des heures régulières.

Pour régler votre baromètre, vous pouvez consulter la pression dans une station météo proche de chez vous.

Les données à caractère local ne sont publiées qu'à titre indicatif et ne sont pas officielles.
Démarrage de la station le 1 mars 2010 - Données actualisées toutes les 5 minutes.